Matin : BM PM Coeff
Après-midi : BM PM Coeff

  

Syndicat mixte du Grand Site 
Gâvres Quiberon

Parc de Keravéon
56410 ERDEVEN

02 97 55 50 89
accueil@gavres-quiberon.fr

 

 Carte interactive         

 

Retrouvez nous sur

   Vidéos du Grand Site

Actualités

Candidat au label Grand Site de France

Le syndicat mixte du Grand Site Gâvres Quiberon est officiellement candidat au label Grand Site de France.

 

Qu'est-ce que le label Grand Site de France ?

Le label Grand Site de France a été créé par l'État pour garantir l'excellence de la gestion des sites classés de grande notoriété et de forte fréquentation. Il s'agit de territoires remarquables pour leurs qualités paysagères, naturelles et culturelles. Ce sont les grands paysages, les plus beaux, les plus célèbres, les plus emblématiques de notre pays.

Ce label sélectif et exigeant est attribué pour une durée de 6 ans par le ministre de la Transition Écologique et Solidaire. À ce jour, il existe seulement 17 Grands Sites de France. Son attribution est subordonnée à la mise en œuvre d'un projet de préservation, de gestion et de mise en valeur du site, répondant aux principes du développement durable.

 

___

 

 

L'obtention du label signifie-t-il plus de contraintes et une restriction des libertés sur le site ?

Le label Grand Site de France récompense la qualité de gestion de sites d'exception et n'apportera pas de contraintes règlementaires supplémentaires.

Le sentiment de liberté que peuvent procurer les Dunes Sauvages de Gâvres à Quiberon fait partie de l'esprit des lieux. Le syndicat mixte à travers sa candidature s'engage pour préserver cette identité.

Les usages peuvent être encadrés (matérialisation de sentiers par des fils et/ou des ganivelles, zonages des activités) afin de concilier fréquentation du site et préservation de ces qualités patrimoniales exceptionnelles qu'elles soient paysagères, naturelles ou culturelles mais également pour permettre à chacun de cohabiter harmonieusement avec les autres usagers.

 

 

___

 

 

Quelle est la procédure pour obtenir ce label Grand Site de France ?

Avant de prétendre au label Grand Site de France, le gestionnaire du site doit œuvrer pour redonner au site toutes les qualités qui ont fait sa renommée. Il doit également élaborer un projet qui permette d'en assurer la pérennité et la mise en valeur afin de le transmettre aux générations futures. Ce projet de territoire ne peut être porté que s'il existe une gouvernance forte, stable et partagée.

1. Demande officielle et dépôt du dossier de candidature : 15 novembre 2017

Ce dossier présente les richesses du site, ses caractéristiques, ses valeurs patrimoniales et l'esprit du lieu. Il retrace les actions engagées pour préserver, gérer durablement et valoriser le Grand Site et expose le projet de gestion proposée pour les années à venir.

2. L'instruction au niveau local et présentation pour avis à la Commission Départementale de la Nature, des Paysages et des Sites

Au niveau déconcentré, le préfet consulte ses services et saisit pour avis la Commission Départementale de la Nature, des Paysages et des Sites.

Cette commission s'est réunie en préfecture de Vannes le jeudi 22 mars 2018 et a émis un avis très favorable à la candidature du syndicat mixte au label Grand Site de France.

3. L'instruction au niveau national et présentation pour avis à la Commission Supérieure des Sites, Perspectives et Paysages ; avis du Réseau des Grands Sites de France

Le Réseau des Grands Sites de France est sollicité pour émettre un avis sur chaque dossier de candidature au label Grand Site de France. Une délégation du réseau a été reçue sur le Grand Site les 4 et 5 avril 2018. Satisfaite de la qualité du Grand Site et des échanges avec les acteurs du territoire, le Réseau des Grands Sites de France envisage d'émettre un avis très favorable lors de la commission supérieure des sites, perspectives et paysages.

Le Conseil Général de l'Environnement et du Développement Durable désigne un inspecteur général pour effectuer une mission de terrain et rapporter devant la Commission Supérieure des Sites, Perspectives et Paysages.

Le ministère saisit pour avis la Commission Supérieure des Sites, Perspectives et Paysages, dont la composition est fixée par décret. Cette commission présidée par le ministre en charge des sites, à savoir le ministre de la Transition Écologique et Solidaire, comprend des parlementaires, des représentants des départements ministériels concernés et des personnalités qualifiées. La commission examine les orientations stratégiques et le programme de gestion, auditionne la structure gestionnaire et rend un avis sur la candidature.

4. Décision ministérielle

À la suite de l'avis de la Commission Supérieure, le ministre rend sa décision et la publie au Bulletin officiel de l'environnement.