Griffes de sorcière

Griffes de sorcière

Les griffes de sorcière (Carpobrotus edulis) sont des plantes grasses et vivaces originaires d’Afrique du Sud.

Elles colonisent les zones côtières : rochers littoraux, pentes rocailleuses, dunes vives et arrière dunes. Particulièrement résistantes, elles ne souffrent ni de la sécheresse, ni du froid et s’accommode de l’aspersion des embruns salés.

Sous espèces : Carpobotus acinaciformis + hybrides

Statut : Invasive avérée

Description : feuilles opposées et charnues de 8-11cm. Fleurs solitaires de couleur vives, de 5-12 cm. .

 

Impact : d’un grand pouvoir couvrant, un seul pied peut couvrir une surface importante en quelques mois. Elles constituent un tapis végétal très dense sous lequel aucune autre végétation ne peut subsister. Son système racinaire très légers ne protège pas de l’érosion côtière, contrairement aux espèces autochtones. En plus de concurrencer les plantes locales, elle modifie les conditions du sol et attire les rongeurs.

 

Reproduction : la floraison a lieu au printemps et peut produire jusqu’à 1800 graines par fruit. Selon l’espèce, la dissémination peut se produire soit par autogamie soit de manière végétative : les tiges souterraines et aériennes (les stolons) se développent très rapidement pouvant atteindre un mètre par an. Les animaux comme les rats, les lapins favorisent la prolifération de cette plante hautement envahissante, en ingérant les fruits qu’ils disséminent via leurs excréments.

Griffe de sorciere - Grand Site de France Dunes Sauvages de Gâvres à Quiberon

Gestion : il faut procéder à un arrachage manuel des plantes en prenant soin de ne laisser aucun fragment sur place. Les plus petits morceaux de ses rhizomes ou de ses tiges ont la faculté de prendre racine très facilement et de donner naissance à de nouvelles plantes.

Attention au risque de dissémination lors du transport en déchèterie.

 

Recommandation : ne pas intervenir sur une station repérée dans la nature.

 

Les milieux naturels envahis sur le Grand Site Dunes Sauvages de Gâvres à Quiberon : Hauts de falaise, dunes grises

Translate »