Actualités

Restauration de la dune

Le développement de certaines espèces végétales envahissantes, voire invasives est l’une des principales causes de la perte de biodiversité, c’est pourquoi le syndicat mixte du Grand Site Gâvres Quiberon mène actuellement plusieurs chantiers à Plouharnel (côté baie).

 

Aux Sables Blancs, ce sont plusieurs pins isolés dans la dune qui ont été abattus avec le renfort du lycée Anne de Bretagne de Locminé. Cette extension progressive de la forêt bouleverse l’équilibre naturel de la dune et en réduit la biodiversité. Il s’agit de la première étape d’un projet plus vaste pour permettre à la végétation endémique de la dune de se reconstituer sur ce secteur.

Plus au nord, c’est un arrachage de baccharis qui est en cours en partenariat avec les services techniques de Plouharnel. Cette plante invasive a progressivement colonisée certains secteurs de la dune au détriment des autres espèces végétales. Cet arbuste a un pouvoir de propagation très fort, il peut disséminer des millions de graines sur plusieurs kilomètres.

Translate »